Peindre à l’huile se fait par étapes

La randonnée me procure la joie de marcher, de découvrir ou re-découvrir des sites qui selon les saisons , la lumière, le temps révèlent des aspects différents. En ce moment la nature qui renaît avec le printemps permet de suivre les floraisons, les cultures naissantes , les  senteurs du lilas .... J'ai toujours avec moi, appareil photo et Smartphone pour figer des paysages, des moments de communion avec la nature .En deuxième lecture les sensations sont autres en parcourant les photos et clichés . j'ai plaisir  à utiliser les photos ou à m'en inspirer pour inventer un sujet ...... pour mes tableaux à l'huile notamment . De fait un tableau à l'huile se construit en plusieurs étapes espacées de plusieurs jours pour que les couches de couleurs sèchent.  Une des règles de base est celle du «gras sur maigre». Cela signifie que le peintre commence son œuvre avec une pâte maigre, pauvre en huile, avec uniquement la peinture et progressivement il augmente l'apport en huile ou en médium afin de la rendre plus grasse. pour les couleurs l'oeil du peintre au delà d'une couleur , cherche la déclinaison chromatique et effectue des mélanges pour obtenir des nuances uniques difficiles à reproduire exactement . c'est pourquoi si je veux refaire plusieurs exemplaires d'un tableau  les nuances de couleurs ne seront pas exactement à l'identique et chaque tableau est un original unique Ainsi  ce buron en semi ruine que l'on rencontre sur les pentes du massif du Sancy . est un deuxième tableau sur le même sujet , mais pas une copie identique  

Laisser un commentaire