Peinture à l’huile , peinture acrylique;tempera.. :petit tour d’horizon

La peinture à l'huile de commerce permet de travailler dans la durée. Comme elle met longtemps à sécher, on peut effectuer des modelés délicats, que l'on peux difficilement faire avec l'acrylique. Peindre à l'huile c'est associer des pigments (couleurs), et un liant appelé médium. La peinture à l'huile offre des possibilités d'expression quasi illimitées ,et, à partir du baroque la majorité des peintres ont employé cette technique .les débutants en peinture utilisent souvent cette technique car la lenteur de séchage permet de multiples retouches .le peintre anticipe sur l'aspect final de son oeuvre et va faire des choix d'harmonies de tons :

les couleurs chaudes sont celles dont la tendance chromatique s'oriente vers le rouge,l'orange et le jaune.

les couleurs froides sont les bleus de cobalt ,et d'outremer foncés, le vert d'emeraude , la terre d'ombre naturelle et l'ocre jaune.

couleurs chaudes et couleurs froides peuvent se mélanger pour "griser" les tons , peindre des ombres ; on dit également "salir" les couleurs

l e peintre utilise couramment deux techniques:

le modelé en " pâte" avec un médium d'empâtement, ou

le glacis avec beaucoup de médium et très peu de couleur pour travailler en transparence.

le travail de l'ombre et la lumière confère le rendu des formes et des modelés

il faut peindre gras sur maigre. Ce qui veux dire que l'on doit peindre avec une peinture de plus en plus riche en gras, donc en huile.

les médiums permettent une meilleure adhérence au  support.

Le médium ou liant est une préparation utilisée pour diluer ou modifier la consistance de la peinture.L'huile utilisée est généralement l'huile de lin ou l'huile d'œillette, voire l'huile de carthame ou de noix.l'essence de thérebentine est utilisée comme diluant

C'est Antonelle de Messine (1430-1479) qui le premier inventa une pâte au plomb en mélangeant du plomb à de l'huile de lin ou de noix afin d'obtenir ainsi une pâte résistante à l'eau

Plus trad sont apparus les médiums Vénitien (ecole italienne-Tintoret,Titien et Giorgionne)dans lesquels une grande proportion decire intervient

Puis l'école Flamande (Rubens) emploie le vernis mastic à la place de la cire qui ajouté à l'huile noire se transforme en gelée.la peinture retrouve sa brillance et ne coule pas

Le médium est principalement employé en peinture à l’huile , mais on en trouve dans le commerce pour la  peinture acrylique. Il peut rendre la peinture opaque ou transparente, donner des effets de texture et d’empâtement.

En aquarelle le medium utilisé est de la gomme arabique

Le choix du médium a une influence sur la manière de peindre et il est donc possible de créer différentes atmosphères selon l’utilisation que l’on en fait. Après application, le diluant s’évapore et la peinture durcit (on dit qu’elle sèche).

La peinture à l’huile « sèche » plus lentement que la peinture acrylique et permet de mieux mélanger les couleurs ou de récupérer plus facilement un défaut. Ce que l’on appelle « séchage » est en réalité une oxydation de l’huile, qui se polymérise et durcit, sans changer l’aspect de l’œuvre, et en quelque sorte, emprisonne les pigments et permet la conservation de la création sans altération

Il est également possible d’obtenir des effets de matière ou de reliefs avec une pâte assez consistante. L’utilisation d’une spatule appelée aussi couteau permet d’obtenir du relief et d’augmenter ainsi la matière de l’œuvre.

Petit tour d'horizon ,des types de peintures  répertoriés :

  • la peinture minérale à base de terre, de minéraux (argile, ocre, craies) ou de substances organiques (charbon de bois, sang). Il s’agit de l’un des premiers médiums utilisé que l’on retrouve dans la peinture rupestre.
  • la fresque, pratiquée depuis l’Antiquité et redécouverte à la Renaissance
  • la tempera : ou tempéra (tempera all’uovo) est la principale technique de peinture d’art utilisée depuis des temps immémoriaux, notamment en Égypte, puis par les peintres d’icônes byzantines, puis en Europe durant le Moyen Âge. C’est un procédé de peinture utilisant le jaune d’œuf comme médium pour lier les pigments. Parfois d’autres substances comme le lait, le miel ou diverses gommes végétales ont été aussi utilisées comme médium.
  • la peinture à l’huile (Fin Moyen Âge) : La peinture à l’huile utilise un mélange de pigments et d’huile siccative, permettant d’obtenir une pâte plus ou moins consistante. L’huile utilisée est généralement l’huile de lin.
  • l’aquarelle : C’est une technique picturale utilisant, à l’instar du lavis, la gomme arabique comme médium mais s’en différencie par l’utilisation de couleurs. Il s’applique généralement sur du papier épais et absorbant conçu spécialement pour ce type de peinture. L’une des principales propriétés de l’aquarelle est la transparence.Un de ses principaux avantages est la rapidité d’exécution. Un de ses principaux inconvénients est sa maîtrise. Cette technique, en raison du côté très liquide de cette peinture, se pratique à l’horizontale.
  • la gouache (de l’italien Guazzo) est une peinture à l’eau gommée, comme l’aquarelle, couvrante et opaque. Le liant ou solvant utilisé pour cette peinture est traditionnellement l’eau gommée (gomme arabique) et elle se dilue à l’eau.Elle a une caractéristique très intéressante : tant qu’elle n’est pas vernie, elle peut se retravailler même des années après, ce qui en fait un excellent outil d’étude.Bien qu’elles soient opaques, les gouaches extra-fines (par exemple Linel) peuvent se diluer jusqu’à retrouver des transparences très proches de l’aquarelle.À l’origine, la gouache était une aquarelle à laquelle était ajouté un constituant permettant de conserver la luminosité de la peinture tout en la rendant couvrante (un composant crayeux le plus souvent).Les liants utilisés actuellement dans l’industrie sont des liants méthylcellulosique et la glycérine
  • la peinture à la chaux
  • la peinture acrylique (début des années 1960) : La peinture acrylique  utilise les mêmes  pigments traditionnels que pour la peinture à l'huile, mais ces pigments sont  mélangés à des résines synthétiques.Elle est utilée couremment dans les techniques d'art contemporain
  • A noter que ces techniques peuvent se completer sur un  même tableau ; c'est ce que l'on appelle les techniques mixtes:
  • par exemple mettre en place et démarrer une oeuvre à l'acrylique ou tempera à l'eau;.ensuite continuer le rendu des volumes et des couleurs en peinture à l'huile

Laisser un commentaire